Cagiva mito 125 « LUCKY » | Kit déco adhésif motos et quad Nikkodesign

Cagiva mito 125 « LUCKY »

 

 

Voici la suite de notre contamination à base de petit deux temps italiens … Une mito, qui, cette fois est une boite 7.

 
La moto est en mauvais état général, mais nous ne résistons pas à repartir dans une aventure avec pour thème une adaptation des déco luckystrike des années 80-90.

Après un tour rapide de l’état de la moto voici le résultat de l’autopsie:
 
flanc et sabot gauche fendus,
pot rouillé, bulle découpée dans du plexi,
levier gauche cassé, tiges de guidons rouillées,
couvercle de bocal avant oxydé, pneus de 1999 !
Vis manquantes un peu partout, caoutchouc de sélecteur et frein manquants,
support de phare et phare fendus, joint spy qui fuit,
plaquettes avant mortes, carbu à nettoyer,
valve désactivée, embout de guidon manquants,
câble embrayage bricolé, clignotants manquants,
câblage à revoir (sucres pour le batiment) absence d’éclairage de plaque,
compteur température fendu, roulements roues morts, …
 
Voila pour la partie hors moteur … ça fait déjà de l’occupation !

 


 
Voici la moto après une journée …
 

 
Les jantes sont relativement en bon état, repeintes récemment.
Les roulements eux sont h/s.

Nous plaçons un set de battlax pour remplacer les bouts de bois qui étaient présents,
dans la foulée montage des roulements SKF haute vitesse avec protection eau.

Le feux arrière teinté avec clignotants intégré est placé. Il y a aura également les clignotants leds aux endroits traditionnels.
 

 
Les nouvelles ne seront malheureusement pas bonnes du tout à l’ouverture du bloc moteur,

voici une photo qui illustre assez bien l’état de délabrement total de ce dernier … merci au vendeur peu scrupuleux au passage …
 

 

Mentions spéciale pour l’eau dans le système de refroidissement … Elle nous oblige à faire un traitement des carters à l’ouverture. Le bloc optique est également fendu sur tout le côté gauche…
 
Notre moral en prend un sérieux coup, d’autant que les carénages avant et arrières ont été rafistolés à la fibre, ils sont donc totalement exclus sur un projet rénovation de qualité …

 

Le cylindre prend donc le chemin d’un préparateur, le vilebrequin fait de même, avec au passage kit bielle ProX.
 
Le cylindre bénéficiera d’un piston vertex. Pour couronner le tout, un échappement jollymoto est prévu sur la belle.
 

 

Le moteur est ouvert, les roulements sont réceptionnés, ils donnent une idée du soucis de rénovation complet. En effet, aucun joint ou roulement n’est oublié.
 

 
Les vilebrequins sont maintenant prêts avec leur bielles ProX ! Un alignement / équilibrage au top par un de nos contacts.

 

 
Jolly moto, la simple évocation de cette marque artisanale italienne évoque pour les connaisseurs la qualité absolue !
 
Niveau tarif assez nettement au dessus de la concurrence, mais également niveau qualité, réputation et finitions.
Le modèle choisi est le modèle SP, qui permet au carbu mikuni 34 de s’exprimer pleinement.

 
Le bout du tunnel est encore loin niveau motorisation, en effet nous n’avons pas encore reçu les cylindres ni les pistons.
Voici les kits joints pour le remontage bas moteur.
 

 
Le remontage bas moteur débute
 

 

 

Rien n’est oublié lors d’une restauration complète, ainsi les joints de fourche y passent également.
 
cagiva mito
 
cagiva mito 125